Arrivée au Canada : 2 mois déjà!

Cela fait déjà 2 mois que je réside au Canada et pour le moment, la vie y est à la hauteur de mes espérances. Dans un futur plus ou moins proche, je serai peut-être déçue d’un ou plusieurs aspects de cette nouvelle vie à la canadienne. En effet, je n’oublie pas qu’aucun pays ou aucune ville n’est parfait-e, que chaque endroit a ses avantages et ses inconvénients et que « le meilleur des mondes » dans lequel vit Candide n’existe pas. Mais pour le moment, cette nouvelle vie au Canada me plaît bien et je me satisfais de ce que j’ai.

Comme prévu, je retrouve au Canada les aspects de la vie quotidienne « à l’américaine » que j’avais connus lorsque je vivais aux États-Unis : tout y est grand (paysages, voitures, routes, places de parking, supermarchés, portions au restaurant, maisons, etc.) et tout y est facile (serviabilité des gens, magasins ouverts tard, etc.). Bien entendu, ma comparaison entre les deux pays pourraient être mal prise de part et d’autre mais il faut bien l’avouer, si la mentalité diffère entre les Canadiens et les États-Uniens, la vie quotidienne y est similaire.

Fort Henry Kingston
Fort Henry, Kingston

Les deux mois d’été que je viens de vivre ont été chargés et je n’ai pas vu le temps passer. Il y a beaucoup de choses à faire pour les grands et les petits et les journées sont bien trop courtes. Entre camps d’été, visites touristiques, découverte des magasins, exploration des alentours, sport, déballage des cartons, je n’ai pas le temps de m’ennuyer. Je tâcherai de détailler ces aspects dans d’autres billets. J’ai pu aussi satisfaire au rituel des démarches administratives sans encombre en obtenant mon numéro d’assurance sociale, souscrire à la carte santé et échanger mon permis de conduire.

Le seul point négatif qui me vient à l’esprit pour le moment concerne la santé. Je ne sais pas si c’est partout pareil dans la province et/ou dans le pays mais quand on arrive, on n’a pas de médecin de famille d’office. Il faut s’inscrire sur une liste d’attente et…attendre qu’un médecin ait une place pour toi. Les alternatives en cas de nécessité absolue sont les urgences ou les walk-in clinics. Pour le moment, côté santé, tout va bien (je touche du bois) et j’attends les 3 mois de carence du nouvel arrivant pour démarcher les médecins de famille et peut-être avoir la chance d’en trouver un.

En attendant, je continue mon petit bonhomme de chemin avec des projets plein la tête pour ma nouvelle vie, et je verrai bien où tout cela aboutit.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s